Contacter votre administrateur

Que celui a qui ce n’est jamais arrive, me jète la première souris. Vous êtes en plein déploiement d’une solution, un dysfonctionnement survient et le terrible message apparait « Contacter votre administrateur système ». Problème… c’est vous.

Et après ? Que faire ? Foncer sur un forum, oui mais comment décrire un dysfonctionnement que vous comprenez déjà difficilement. De plus il existe aujourd’hui tellement de forum, ou de source plus ou moins fiable qu’il est difficile de faire le tri. Et puis de toute façon pendant ce temps la, votre projet prend du retard, et votre crédibilité auprès de votre direction aussi.

Ce qui est d’autant plus vexant, souvent, c’est que votre guru local résout votre problème en quelques questions et 2 lignes de commande (ou de clic suivant votre religion). Mais comment fait il ? Ou bien le consultant que vous payez à prix d’or, comment est-il devenu si performant ? Ou pas d’ailleurs, mais c’est un autre sujet.

D’abord rassurez vous, il n’a pas spécialement reçu un bénédiction des fées, simplement il sait faire un diagnostic ce que l’on appel faire du troobleshooting dans les milieux autorises, comme disais Coluche. Le troobleshooting est un terme qui regroupe l’ensemble des méthodes et techniques permettant de diagnostiquer et de résoudre des dysfonctionnements pointu ou non. C’est un domaine qui est à la fois très connu et très peu maitriser dans les métiers de l’informatique, en particulier. J’assume totalement cette critique de notre métier et je vous donnerais de nombreux exemples de consultant, ou soit disant spécialiste qui n’ont aucune démarche méthodologique.

Et pourtant depuis quelques années, à la télévision comme au cinema, ce qui semble passionner le publique justement, ce sont les experts. Mais si, vous savez, le médecin ou le commissaire, qui se doit d’être beau d’ailleurs (ba oui un expert cela ne peut pas être moche), et qui résout en 4 ou 5 phrases techniques et 2 ou 3 analyses en laboratoire le pire des cas ou trouver le coupable du meurtre qu’il croyait parfait (le meurtre pas le coupable 😉 ).

Afin d’y parvenir je proposerai donc une série d’article qui vous permettra de ne plus avoir de sueur froide après le message of the death « contacter votre administrateur ».

Jean-Michel Doublet.

This entry was posted in Informatique and tagged . Bookmark the permalink.

Comments are closed.